Quelques règles de politesse à table au Japon

Vous êtes au Japon, vous ne voulez pas choquer, éviter un bon gros malaise dans un restaurant ou manquer de politesse à vos amis japonais ? Voici un tour de quelques-unes des règles de politesse au japon pour être le plus courtois des touristes
Izakaya animé
Bernard Oh | Flickr

Pas de panique !

Le japon est un pays remplis de codes et de règles de politesse en tout genre, cela peut sembler un peu intimidant mais détendez-vous, ne paniquez pas ! Personne ici n’attend de vous que vous connaissiez toutes les règles de politesse qu’ils ont dû apprendre enfants et l’on vous pardonnera les petits faux-pas sans soucis. 

Mais curieux de faire au plus juste ? Voici quelques conseils.

Passer sa commande

Dans les restaurant japonais, particulièrement dans les izakaya il est tout à faire normal d’appeler le serveur ou la serveuse à voix haute en lançant un “Sumimasen” (Excusez-moi!) ou de commander sa bière directement à voix haute “Nama futatsu o kudasai! (Deux pressions s’il vous plait !)

Commander sa bière poliment au Japon est beaucoup plus facile que chez nous !

avenue d'isakaya à Tokyo

Au début et à la fin du repas

Lorsque l’on commence un repas au Japon, nous disons “Itadakimasu” qui est souvent traduit pas “bon appétit” dans les films et animés. L’idée est juste mais le sens est quelque peu différent.

La signification de “Itadakimasu” est plus proche de “Je reçois humblement”. C’est une manière de montrer la gratitude à tout ce et tous ceux qui ont participé à la préparation de ce repas. C’est quelque chose que l’on dit pour soit. N’aller pas souhaiter “Itadakimasu” à quelqu’un, il ne comprendrait pas.

Comme vous l’avez peut-être vu dans notre article “Comment se débrouiller dans un izakaya” à la fin du repas, il est commun de dire “Gochisou sama deshita“(~gotchisoo sama dèshita~) qui signifie (C’était un festin/Merci pour ce repas). Ce n’est pas facile à sortir au début mais avec un peu de pratique vous y arriverez !

Choses à ne pas faire avec vos baguettes

Deux personnes mangent

Il y a beaucoup de règles… dont beaucoup sont méconnues même des japonais. 

Nous allons vous citer ici les trois plus importantes

 

1. Ne pas transférer de la nourriture de baguettes à baguettes à quelqu’un

La plus importante des règles il s’agit d’un rappel à un rite funéraire où les os du défunt sont passé de baguettes à baguettes après la crémation. Pas spécialement le genre d’image que l’on souhaite avoir lors d’un repas.

2. Ne pas les planter dans votre bol de riz

Là aussi, cette règle à un lien avec la mort. Les baguettes plantées dans un bol de riz sont utilisées lors des rites funéraires lorsque l’on fait une offrande de riz à la personne décédée.

3. Les utiliser comme des couverts de table, tout simplement

Ce sont des couverts de table, ils sont faits pour manger. Les mêmes règles que chez nous s’y appliquent. Eviter de pointer des gens avec, ne faites pas des combats de sabre laser et éviter de vous les mettre dans les cheveux. Plutôt simple 😄

Faites du bruit... ou pas !

Vous le remarquerez assez vite. Les Japonais sont bruyants, très bruyant lorsqu’ils mangent des nouilles. A grands coups de “slurrp!” dans tous les sens. Tout ce qu’on nous a interdit de faire enfant.

Vous n’avez pas besoin de vous mettre à faire du bruit. Ce n’est pas une question de politesse comme souvent annoncé mais une question d’habitude et de pratique. 

 

La politesse en mangeant au Japon : slurper ses nouilles

Au Japon, on mange vite et très chaud. Les Japonais aspirent de l’air tout en mangeant leurs nouilles ce qui aide à les refroidir et également cela améliorerait le goût des bouchées en aspirant de la soupe avec vos nouilles ainsi qu’un peu d’air comme lorsque l’on déguste un vin.

Sniiirfllll…

L’autre bruit que vous entendrez souvent au Japon vient du nez. Ce bon gros reniflement de morve assez peu… populaire par chez nous, est tout à fait accepté ici. C’est même plus poli que de se moucher. C’est une étape assez difficile de l’intégration mais il va falloir apprendre à renifler. Après si vraiment il faut que ça sorte, tant que vous êtes un tant soit peu discret et que vous évitez un bruit proche des cors de chasses, ça devrait passer sans soucis.

En savoir plus

Et si vous vous entraîniez à utiliser des baguettes avant de partir ? Pourquoi ne pas tenter quelques-unes de nos recettes ?

Cet article a 1 commentaire

  1. Marc

    Difficile d’interpeller les serveurs à voix haute au début mais une fois qu’on s’y est fait… Qu’est-ce que c’est pratique 😀

Laisser un commentaire